Ouest-France, 9 mai 2008, (texte).
voir le facsimilé

Un petit hôtel de caractère ouvre au Conquet     

La Vinotière fonctionne depuis le 1er mai. L'établissement offre 10 chambres d'inspiration contemporaine ou marine. Depuis la fermeture de l'hôtel de la pointe Ste Barbe il ya presque deux ans, la commune du Conquet souffrait d'un sérieux handicap pour l'accueil des vacanciers. Il est maintenant, en partie, comblé. Depuis le 1er mai, dix nouvelles chambres ont ouverts, en plein centre bourg, juste en face de la crêperie des boucaniers, dans une vielle maison du XVI siècle qui servait jadis d'alimentation et de poissonnerie. Les travaux de démolition et de rénovation de la demeure ont duré une bonne année. A l'origine de cette vaste restauration: Joëlle et Michel Tromeur, respectivement décoratrice et ébéniste en pays d'Iroise. Leur objectif à tous les deux, était de concevoir et de donner naissance à un établissement de charme et de caractère. Le pari est réussi. Bois et vieilles pierres.

Réparties sur deux niveaux, accessibles via des portes en ogive et un bel escalier en colimaçon, les chambres font une large place au bois et aux vieilles pierres , avec toujours des volets intérieurs. Chacune affiche son originalité d'inspiration contemporaine ou marine. Les tableaux sur les murs ont tous été peints par des artistes de la région. Les clients du 2nd étage peuvent également profiter d'un jaccuzi. Au fond d'une petite cour pavée et très bien ensoleillée les jours de beau temps, à l'étage, un studio de 30m² est réservé aux familles des quatre ou cinq personnes. Juste au dessous, un lieu de vie a par ailleurs été aménagée plain pied pour les personnes à mobilité réduite, avec des portes très larges, vaste salle de bain, grand lit et place parking à proximité. « Nous avons souhaité faire original, précise Joëlle Tromeur, Je crois que nous avons réussi. Il ya très peu d'hôtel comme le notre dans la région. L'isolement phonique a été particulièrement soigné. Et puis le cadre est magnifique. Nous sommes à deux pas de l'embarcadère pour les deux iles Ouessant et Molène » Expositions et peinture.

L'hôtel de La Vinotière (du nom de la balise se trouvant sur la sortie du port) c'est aussi un salon de thé (et bientôt de petit déjeuner) ainsi qu'un lieu d'exposition. L'artiste Josée le Roux (originaire de Plouarzel) y expose actuellement ses peintures jusqu'au vendredi 20 juin. Puis ce sera le tour de Fred, De Loc Maria Plouzané. Des débuts encourageants.

Pour faire fonctionner la Vinotière, trois salariés ont été embauchés. Les débuts de l'établissement sont « très encourageants ». Il affiche complet ce week-end du 8 mai. Même chose durant les prochaines fêtes de Brest 2008. « Nos clients sont à la fois des Français et des étrangers. Nous avons surtout des séjours de 2 à 4 jours » les prix des chambres oscillent entre 60 et 125,00 euros selon la saison. Ouvert toute l'année, l'hôtel a également noué des contacts avec plusieurs grandes entreprises de la région, ainsi qu'avec le Quartz, afin d'accueillir des congressistes, voire des artistes de passage de passage sur la scène nationale. Heureuse d'avoir été au bout de son vaste chantier, Joëlle Tromeur se donne, maintenant, deux années pour savoir si elle offrira un petit frère à son hôtel de charme.

Yves Marie ROBIN